• C'est quasiment un immeuble flottant qui se déplace et s'installe en face de mes fenêtres. 

    300 mètres de long, >5000 passagers, 1250 équipages.

    Croisiéristes à Monaco

    Croisiéristes à Monaco


    2 commentaires
  • Les cormorans sont des poisons plongeurs. Ils peuvent, du fait que leur plumage non imperméabilisé s'alourdit en étant mouillé, plonger plus vite et plus profondément. et plus longtemps, avec des apnées dépassant 60 secondes. Par contre, ils ne sont pas protégés du froid, comme les autres oiseaux marins. Pour compenser la déperdition de calories ils doivent absorber s quantités anormales de nourriture.Ils plongent beaucoup et passent ensuite de longues heures à sécher leur plumage ailes déployées au soleil pour les faire sécher.

    Les cormorans vivent en colonies. Leurs nids dans les rochers sont constitués d'algues ou de branchages séchés. La ponte a lieu au printemps. Les œufs de couleur jaune pâle sont au nombre de 3 ou 4. L'incubation dure quatre semaines. Les petits sont nourris par les deux parents. La durée de vie des cormorans est de 29 ans.


    3 commentaires
  • Organisée tous les deux ans par le Yacht Club de Monaco, début septembre, la Classic week rassemble tous les voiliers, grands, petits, récents ou anciens qui participent à de magnifiques régates que je peux admirer de mon balcon.

    Classic week

    Classic week


    2 commentaires
  • Ce n'est pas un canard, ni une oie. Je l'ai découverte dans un parc à Monaco, à proximité d'un plan d'eau où nagent canards, cygnes et goélands. Espèce invasive, considérée comme indésirable, cet oiseau est originaire d'Afrique subsaharienne, de la Vallée du Nil et du sud de la Palestine. Elle a été introduite en Europe au XVIIIe siècle. Depuis lors, l'oiseau étant très prolifique, l'ouette a progressivement colonisé de nombreuses régions et serait présente dans 52 départements frnçais, avec une concentration en Alsace et en Moselle.

    l'Ouette d'Egypte

    l'Ouette d'Egypte

     


    1 commentaire
  • Longose à fleurs jaunes de la famille des Zingiberaceae et du genre Hedychium est une plante ornementale originaire de l'Himalaya en Inde et de l'Asie du Sud : République démocratique fédérale du Népal et Royaume du Bhoutan. 

    C’est une espèce commune à La Réunion à la fois cultivée pour l'ornement et naturalisée. Hors des jardins, elle est présente principalement dans la moitié Nord de l'île en moyenne altitude où elle se développe le long des routes, chemins, dans les lisières et les sous-bois des forêts humides, dans les stations marécageuses et en bordure des cours d'eau.

    Mais c’est une espèce envahissante qui forme des populations très denses au sein desquelles toute régénération des plantes indigènes devient impossible. La plante se propage grâce aux oiseaux qui dispersent les graines loin des points initiaux d'infestation. Son expansion environnante se fait par le biais des rhizomes dont les nouvelles tiges bourgeonnent et poussent chaque année, même de petits fragments de racines peuvent repousser. Les dépôts illégaux de rhizomes sur le bord des routes ou dans la nature sont aussi une source majeure d'expansion.

     

    Longose à fleurs jaunes

    Photo prise à Monaco, mi novembre.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique