• Philodendron

     

     

     

     

     

    Philodendron bipinnatifidum

    Tout le monde a eu, à un moment donné, un philo dans son salon. Mais en intérieur, ces plantes ne fleurissent jamais. Le PHilodendron bipinnatifidum est une plante tropicale qui atteint plusieurs mètres dans les pays tropicaux, ou même sur la Côte d'Azur, comme le montrent ces photos prises dans les espaces verts de Monaco.

    Les feuilles peuvent atteindre 1,5 m de long et sont montée sur de longs pétioles lisses. Environ 15 à 20 ans sont nécessaire pour atteindre une taille appropriée et produire des fleurs.

    L'inflorescence est un spadice entouré d'un spathe (une feuille modifiée) qui sert à protéger le spadice. Le spadice est divisé en trois parties, les fleurs mâles fertiles à la pointe, les fleurs mâles stériles au centre, et les fleurs femelles fertiles vers la fin. Les fleurs mâles stériles dans la section médiane servent à empêcher l'autofécondation.

    Les fruits sont des baies protégées par le spathe. Quand les fruits murs, le spathe s'ouvre, se casse et tombe au sol. Les baies sont comestibles, même si elles contiennent des cristaux d'oxalate de calcium, et ont un goût semblable aux bananes. Attention les fruits sont comestibles uniquement à maturité. 

    Philodendron


    4 commentaires
  •  

     

    Le stenocarpus sinuata est un arbre qui pousse en Australie. Il appartient à la famille des Proteaceae. Cette plante très ornementale par son feuillage rappelle celui du chêne, ainsi que par ses fleurs rouge.

     


    3 commentaires
  • Une fleur issue du milieu d'une feuille  vous avez déjà vu ça ? Et pourtant comme la photo le démontre, un beau fruit rouge en forme de goutte est bien né d'une feuille, laquelle en réalité est une tige qui s'appelle cladode. Quant à l'arbuste,  c'est un faux houx ou ruscus hypoglossum


    1 commentaire
  •  

     

     

     

    C'est une plante grimpante de la famille des Moraceae. Au Jardin Exotique de Monaco, il a presque la taille d'un arbre, mais s'accroche au mur. Les fruits, photographiés le mois dernier ont la grosseur d'une grosse figue. Par contre, je ne sais pas s'ils sont comestibles ...


    5 commentaires
  • Aurais-je plus de chance en demandant aux internautes experts, qui visitent mon blog à l'occasion, ce qui se trouve à l'intérieur de cette étrange cocon ?

    Je l'ai découvert dans un endroit arboré. Plusieurs immenses toiles d 'araignée reliant le haut des  arbres ont attiré mon attention. Accrochés et suspendus à divers endroits de ces voiles transparents et soyeux, ces étranges cocons ressemblant à des morceaux d'ouate tirbouchonnée, mesurent 10/12 cm.

    Papillon ou autre insecte  ? 

    COCON MYSTERIEUX

     

    Lire la suite...


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique