• Cette semaine lors de mes promenades de santé, rencontré sur le sentier des Douaniers de Cap d'Ail, cette petite chatte qui semblait abandonnée. Appelée, elle est venue à moi sans crainte. Je l'ai trouvée maigre et j'ai bien failli l'emmener rejoindre ma Faustine. Mais au bout de quelques minutes, elle a quitté mes bras.

    Deux jours plus tard, je la retrouvai presque au même endroit, mais elle sortait d'une mini-grotte, où elle était protégée des nombreux joggers et promeneurs de chiens. Le lendemain, je lui ai apporté quelques croquettes que j'ai dissimulées dans son "antre". La suite au prochain numéro...

    Chat de rencontre

     

    Sur la photo de gauche, un panneau explicatif de la flore qu'on peut admirer le long du Sentier des Douaniers.


    2 commentaires
  • Après le mimosa qui fleurit en janvier, d'autres floraisons jaunes s'épanouissent. Ainsi le senecio angulatus, dont les les nombreux massifs sauvages bordent généreusement le sentier des douaniers à Cap d'Ail, mon lieu de promenade favori. Ils font le bonheur des derniers insectes butineurs devenus de plus en plus rares ces dernières années.

    Le senecio angulatus

    En février toutes les fleurs (ou presque) sont jaunes

     

    Veritable chiendent qui envahit les jardins, L'oxalys pes-caprae

    En février toutes les fleurs (ou presque) sont jaunes

    La Coronille glauca fleurit facilement pendant 4 mois

    En février toutes les fleurs (ou presque) sont jaunes

    La moutarde sauvage

    En février toutes les fleurs (ou presque) sont jaunes

    Tagetes lucida ou estragon mexicain, qui possède un arôme et un goût très anisés. Il est très apprécier avec les desserts, les poissons et les infusions. 

    En février toutes les fleurs (ou presque) sont jaunes

     

    L'Euphorbia cyparissias appelée également euphorbe petit cyprès ou euphorbe faux cyprès, dont la sève laiteuse est très toxique.

    En février toutes les fleurs (ou presque) sont jaunes

     

    et enfin..... les genêts d'or 

    En février toutes les fleurs (ou presque) sont jaunes


    3 commentaires
  • AU cours de mes promenades qui n'excèdent jamais quelques kilomètres autour de "mon centre névralgique", j'aime photographier des plantes peu courantes et vous en faire profiter.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Toute une gamme de bleu jusqu'au violet indigo illumine le paysage alpin. Et voici la bourrache...

    Rencontres du week-end

     

    ...suivie de la vipérine qui doit son nom, non pas à la présence de vipères qui selon la tradition populaire seraient attirées par cette plante,mais parce que l'étamine sort de la corolle comme la langue de la vipère.

    Rencontres du week-end

    De la même famille que la vipérine, un massif d'echium candicans.

    Rencontres du week-end

    Et pour finir une glycine bien décorative

    Rencontres du week-end

     

     

     


    2 commentaires
  • Cette plante fait partie des nombreuses plantes appelées "laurier" en raison de l'aspect de lelurs feuilles, elliptiques, coriaces et brillantes. Originaire du haut-plateau arménien, il n'a pourtant rien à voir avec le genre laurus puisqu'il appartient à la famille des Rosacées et au genre prunus.

    On l'appelle aussi laurier de Trébizonde, laurier aux crèmes, laurier-amande, laurier à lait, laurine, laurier du Caucase et aussi laurier cerise. Cet arbuste, fréquemment planté en haies est une espèce considérée envahissante en europe Occidentale et Amérique du Nord.

     

    Laurier cerise en fleurs


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique