• Vu au Jardin Exotique de Monaco dernièrement : 

    1. Un beaucarnea recurvata en fleur

    Quelques merveilles du JEM

     

    2. Monstera deliciosa

     

     

     

     

    Quelques merveilles du JEM

     

    3. Pachypodium Lameri (originine Afrique du Sud)

    Quelques merveilles du JEM

     

    4. Ferocactus pilosus

    Quelques merveilles du JEM

    5. Notocactus Horstii

    Quelques merveilles du JEM

     

    6. Agave americana

    Quelques merveilles du JEM

     

    7. L'un des hôtes de ce paradis exotique

    Quelques merveilles du JEM


    3 commentaires
  • Alors que je n'en ai pas vus de toute l'année, ils étaient nombreux à tourner à butiner les fleurs jaunes de cette plante sauvage.  La Pieride du chou, papillon blanc courant, la Citron de Provence et le Belle-dame, ou Vanesse des chardons.

     

    Papillons d'octobre


    3 commentaires
  • C'est quasiment un immeuble flottant qui se déplace et s'installe en face de mes fenêtres. 

    300 mètres de long, >5000 passagers, 1250 équipages.

    Croisiéristes à Monaco

    Croisiéristes à Monaco


    2 commentaires
  • L'épeire de l'opuntia (nom scientifique "cirtophora citricola" tisse sa toile dans les branchages d'arbustes méditerranéens, et plus particulièrement entre les feuilles des opuntias euphorbes, lentisques, pistachiers. Très courante en Afrique, on la trouve maintenant en Corse et dans le littoral du sud de la France. Elle est caractérisée par la construction tridimentionnelle de ses toiles en forme de tente. Tout un réseau de fils sert 'abord à suspendre un filet, lui-même arrimé par un second réseau de fils.

    L'araignée se promène au-dessous du filet, très protégée ainsi des guêpes. La structure blanche que l'on voit dans l'axe est le cocon. dans la 2e photo on voit nettement l'araignée et ses pattes.

    L'épeire de l'opuntia

    L'épeire de l'opuntia

     


    1 commentaire
  • Les cormorans sont des poisons plongeurs. Ils peuvent, du fait que leur plumage non imperméabilisé s'alourdit en étant mouillé, plonger plus vite et plus profondément. et plus longtemps, avec des apnées dépassant 60 secondes. Par contre, ils ne sont pas protégés du froid, comme les autres oiseaux marins. Pour compenser la déperdition de calories ils doivent absorber s quantités anormales de nourriture.Ils plongent beaucoup et passent ensuite de longues heures à sécher leur plumage ailes déployées au soleil pour les faire sécher.

    Les cormorans vivent en colonies. Leurs nids dans les rochers sont constitués d'algues ou de branchages séchés. La ponte a lieu au printemps. Les œufs de couleur jaune pâle sont au nombre de 3 ou 4. L'incubation dure quatre semaines. Les petits sont nourris par les deux parents. La durée de vie des cormorans est de 29 ans.


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires