• Cette curieuse euphorbe cactiforme présente des tiges cylindriques de croissance rapide atteingnant 25cm de hauteur. Ses côtes sont parfois sinueuses en restant parallèles. La floraison est intéressante. De multiples petites fleurs jaunes, typiques de la famille, apparaissent en couronne au sommet de la plante au début de l'été. Sa multiplication est aisément réalisée par séparation des rejets racinés régulièrement émis à la base du plant-mère.

    Euphorbia horrida

    Les Euphorbes secrètent une sustance laiteuse à l'occasion de blessures de toutes leurs parties végétales. Ce "lait" peut être plus ou moins irritant ou allergène selon les personnes. Il est recommandé de porter des gants quand on les manipules et de bien se laver les mains ensuite pour éviter tout contact avec la peau.

     


    2 commentaires
  •  

    Mammillaria dolichothele surculosa

     


    votre commentaire
  • Un peu de bleu pour changer : le soleil est pâlichon, mais le beau temps semble revenu définitivement !

    EN DEHORS DES CACTÉES

     


    3 commentaires
  • Habituellement solitaire, cylindrique, jusqu'à 30 cm de haut, 5 - 6 cm en diamètre. Celle qui est montrée en photo et que j'ai acquise en 2007 atteint 14,5 cm de haut . Sève: avec latex. Mamelons: Court pyramidal, sans angles. Axil: nu ou avec quelques soies. Aiguillons radiaux: 10/12, blanc-jaunâtre et bouts bruns devenant plus sombre avec l'âge. Aiguillons centraux: 1 - 3, droits, en forme d'aiguille, brun jaunâtre à brun, 7/8 mm de long. Fleur: Librement produites en plusieurs couronnes. Rouge pourpre, 18/20 mm de long, 10/13 mm ø. Stigmates verts. Fruit: vert mat en haut, blanchâtre à la base, teinté de rouge pourpre à maturité. Graine: brun.

     

    Mammillaria backerbergiana

    Mammillaria backerbergiana

     


    2 commentaires
  • Petite plante solitaire au corps globuleux, vert clair, pouvant atteindre 13cm de haut pour 10cm de diamètre, présentant un apex fortement déprimé, non laineux. De 15 à 32 côtes peu prononcées, à tubercules peu marqués. Aréoles laineuses placées entre les tubercules, portant de 9 à 30 aiguillons radiaux fins et séteux, jaune pâle, de 5 à 7mm de long.. De 1 à 4 aiguillons centraux incurvés ou tordus, jaunâtre à brun rougeâtre, de 10 à 25mm de long, l’inférieur étant le plus long et le plus puissant. 
    Grande fleur de 50 à 80mm de long et de diamètre, jaune citron. Tube floral et péricarpelle portent des écailles brunâtre et quelques petites soies noires. Pétales lancéolés, les externes teintés de rougeâtre sur les extrémités. Etamines jaune d’or, stigmate rouge carmin vif, à 10-12 lobes allongés. Fruits ovoïdes de 15mm de long, à déhiscence ou se désagrégeant à maturité, contenant de nombreuses petites graines en forme de cloche, tuberculées, noir brillant.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique